Entre compostage en tas et dépôt sauvage d’ordures ménagères

   depotsauvage6-300  Centre ville. Aux abords d’une rue peu passante, à proximité d’une aire à conteneurs, le passant aperçoit un léger monticule de terre contre un mur. En s’approchant, le passant remarque que le tas est en contact direct avec la terre et se loge entre un buisson et un arbre. Du pied, il écarte les quelques feuilles au sommet du tas et, là, STUPEUR !

Un trognon de pomme lui sourit de tous ses pépins !

Le compostage en tas

depotsauvage1-300Héritage de nos ancêtres, le compostage en tas était, par le passé, un usage de facilité qui consistait à empiler tous ses déchets sur un tas et les laisser fermenter. A l’époque, bien sûr, le plastique n’était pas aussi courant, ce qui faisait que 95% des déchets fermentaient et se transformaient en une terre fertile et cultivable.

L’évolution logique de notre société a été de sauvegarder ces tas mais de séparer les nouveaux déchets, non fermentescibles, pour les détruire par le feu.

Aujourd’hui, en milieu urbain, il est donc fréquent de trouver des tas de déchets organiques fermentant discrètement sous des couches protectrices de feuilles ou autres branchages.

Dépôts sauvages et autres incivilités.

depotsauvage2-300Malheureusement avec l’ère technologique vint aussi l’ère des déchets difficilement recyclables, encombrants voire carrément toxiques pour l’environnement. La parade était toute trouvée : créer des déchetteries pour les déchets spéciaux et des poubelles collectives pour les ordures « ménagères ».

Le problème est : comment évaluer qu’un objet ne va pas à la poubelle et est donc à mettre en déchetterie ?

  • Facile ! Il ne rentre pas dans la poubelle ! Et si je force un peu, un matelas ne peut il pas y rentrer tout de même ??
  • Son image n’est pas dessiné sur les couvercles des poubelles ? Dur de considérer toutes les ordures possibles dans un monde en constante création !
  • Euh, il est électrique, toxique, polluant ? Les poubelles vont être triés, non ?

Une absence de connaissance sur le traitement des déchets

La plupart des gens imagine que les poubelles d’ordures ménagères sont retriées à la main. Étrangement, les collectivités ne font pas de l’information à ce sujet. Et pourtant, quelle lacune !

Le contenu des poubelles marrons est intégralement incinéré, sans tri d’AUCUNE sorte.

depotsauvage4-300Forcément, quand on sait cela et qu’on a un minimum de conscience, on a envie de trier. Souvent, c’est la flemme qui est prépondérante. Face à un objet encombrant, on a plutôt envie de s’en débarrasser au plus vite.

Et si la poubelle est là, c’est bien pour une raison, non ? Je paye ma taxe des ordures ménagères, quand même !

Les poubelles s’entassent …

depotsauvage5-300Sans ramassage des ordures ménagères, une ville devient vite une décharge à ciel ouvert. Malheureusement, ces déchets là (plastiques pour la plupart) ne se dégradent pas naturellement. Comme tous les types de déchets sont dissimulés à l’intérieur des sacs poubelles on a vite tendance à assimiler déchets organiques et ordures ménagères. Or, ce n’est PAS DU TOUT la même chose !

Ce sont les déchets organiques qui, en se décomposant dans le plastique des sacs poubelles, créer une mauvaise odeur. Il suffirait donc d’isoler ces déchets et de les composter pour empêcher tout désagrément lié au stockage des poubelles en extérieur.

Et si l’on sortait les déchets organiques de nos sacs poubelles ? Si l’on propageait l’idée du compostage en tas aux abords de TOUTES les aires à conteneurs dans TOUTE la ville ?

Conclusion

depotsauvage3-300En terme visuel, il n’y a que les encombrants qui dérangent. Les tas de compost sont assez discrets pour faire partis du paysage. Un léger dénivelé, un amoncellement de feuille un peu plus grand ici qu’ailleurs,  un tas de branche. Au final, ce n’est que de la boue avec un peu de couleur, il suffit de ne pas marcher dedans !

Et qui irait marcher dans une aire à conteneurs, pour le plaisir ? Personne !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *