Lombricompostage, une solution qui fait son chemin

lombricomposteur4Un lombricomposteur est un composteur qui comporte des lombrics et qui base sa décomposition sur ceux-ci. Ces lombrics accélèrent le processus de compostage. Le lombricompostage permet notamment de transformer les déchets de cuisine en un compost bio de qualité et de produire un engrais liquide organique. C’est dans ce lombricomposteur qu’on va insérer les déchets puis si besoin les vers qui feront la majeure partie du travail de décomposition.

> Mode d’emploi d’un bon lombricompostage

> SAV lombricompostage

28 % des déchets sont en moyenne des déchets organiques (peaux de bananes, fanes de carottes, papiers…). Cela représente environ 250 grammes par jour et par habitant, soit pour une famille de 4 personnes 360kg par an. C’est énorme vous ne pensez pas ? Autant de déchets transportés par camion (gros consommateurs de carburant) en destination des incinérateurs. Les avantages de faire cela chez soi, même si on est en appartement, pour l’environnement sont donc évidents. Le lombricomposteur est une de ces solutions écologique. Sans effort, on peut réduire de 40 à 50% le volume des de nos poubelles.

En france, 30% de personnes se déclarant être attentives au tri font du lombricompostage

28 % des déchets sont en moyenne des déchets organiques.

Beaucoup plus rapide que le compostage traditionnel en jardin (en bac ou en tas), le lombricompostage nécessite beaucoup moins de travail : celui-ci est fait par les vers, sans remuer ni arroser. En effet, ces animaux sont indispensables à la bonne régénérescence de la terre et à son aération. Les vers digèrent nos déchets verts de poubelles pour faire des crottes. Après avoir fait leur boulette, ils avancent et creusent des galerie et aèrent le sol. Cette aération permet à l’oxygène de s’engouffrer dans le sol et à faire vivre la faune bactériologique locale (le plus souvent microscopique).

lombricomposteur2Les vers rouges de Californie sont très appréciés du fait de leur robustesse et de leur goulimie pour les déchets

Cette solution de lombricompostage, ou vermicompostage c’est équivalent, est une solution écologique qui peut être bien pratique pour les gens des villes. Parmi les nombreuses solutions pour ne pas incinérer nos offrandes, les composteurs communs d’immeuble (CCI) sont des outils pratiques. A ne pas oublier un bac d’intérieur adapté à vos besoins ! (Le choix du bac est un élément clef pour ne pas avoir d’odeurs en appartement).

Le compostage en balcon fait son apparition depuis quelques années mais stagne dû à de nombreux facteurs limitant, comme la taille du balcon. Cependant, il pourrait bien, couplé à un compostage anarchique, devancer rapidement les autres formes de Gestion Autonome des Déchets (GAD). Parfaitement adapté aux besoins des citadins, ce dernier est très attractif car commun, sans contrainte, pro-diversité, gratuit… Quand l’accès à la terre est un problème, il existe toujours une solution !

Mais qu’est ce qu’on y met ?

lombricomposteur3Traditionnellement, on peut insérer dans le lombric’ toutes sortes de restes. N’ayez crainte des personnes vous disant que la liste des « intrants » se limite à « des épluchures de pommes bio« . On peut y mettre moult choses, telle ce que la pratique jardinière nous enseigne. Juste les branchages et les éléments trop gros ne peuvent y aller car ils obstruaient l’accès des vers vers le compartiment supérieur.

Ces vers de terre un peu spéciaux sont plus voraces que les vers standards. Ils portent les noms de Eisenia Andrei, Eisenia Fetida ou encore Dendrobaena Veneta. On retrouve ces espèces sur presque toute la surface du globe (sauf aux pôles). Dans certains climats, certaines espèces sont plus adaptées. Citons pour exemple le Perionyx excavatus dans les climats tropicaux comme en Inde ou aux Caraïbes.

Le mieux, pour un français, est de saisir des vers de fumier chez le paysan le plus proche. Avec un arrangement amical, il vous laissera surement en prendre une poignée pour pas un sous. Sinon, laissez faire la nature sans vers. C’est plus long et il faut un balcon absolument mais cela fonctionne très bien. La seule chose est qu’on ne voit pas les petites bêtes.

Ce processus de cette transformation est passionnant et pédagogique pour vos enfants et pour vous même.

Bon compostage !

Commentaires

Par mohi
merci bien pour cette documentation utile, et si c’est possible de m’envoyer une fiche détaillé sur la fabrication d’un compost maison. a bientôt.


Par rédacteur
@dampdio. C’est fait ! voir le lien.


Par dampdio
Ah les savoyards ! A quand un article sur le compost et la neige ?


Par Loïc de Tour
C’ets impressionnant le nombre de vers qui se développe après plusieurs mois de lombricompostage. Je ne pensais pas que ça allait si vite, même en appartement ou il n’y a pas d’animaux qui arrive à passer si ce n’est mon chat ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *