Comment composter ses petits papiers ou cartons ?

Pour ne plus être naïf vis à vis du recyclage du papier

papier1Saviez vous qu’à partir d’une certaine taille, d’une certaine hybridation, de la présence ou non de plastique ou encore d’un aspect un peu sale un papier bien trié dans une poubelle de recyclage pouvait être incinéré sans vergogne ? Evidemment. Nous ne pouvons plus être naïf. Les consignes de tri sont faites pour ça : nous renseigner sur ce qui ne peut pas être fait. Pourtant n’y a t-il pas une alternative au fait de confier ses déchets à une collectivité qui avoue, si vite, ses limites ? Et cette alternative, outre la consommation plus responsable de produit intégralement recyclable, ne pourrait elle pas être le compostage généralisé ?

Faut il faire confiance aux collectivités pour la gestion de nos déchets ?

papier5On a tous envie de dire que l’on a pas le choix. Si les collectivités gèrent encore nos déchets, tant bien que mal, c’est que cela fonctionne. Pour le moment. Parce que l’on n’est pas encore arrivé à saturation au niveau environnemental (quand les normes sur les pollutions de l’air émises par l’incinérateur diminueront encore, on verra!), qu’il y a encore assez de pétrole pour faire du plastique ou pour le recycler ou pour alimenter les camions collecteurs d’ordures. Essayons de comprendre : les collectivités se retrouvent avec une masse sans cesse croissante de déchets sur les bras, à partir d’une certaine quantité, ce n’est plus de la gestion mais de la boucherie incinératrice !

Celui qui fait confiance à quelque chose dont il ne conçoit pas les aboutissants est un insconscient.

Quoi faire ?

papier2Au lieu de désespérer et de tout jeter dans la poubelle de base, comme c’est souvent le cas, celle que l’on appelle « poubelle des ordures ménagères », réfléchissons un peu. Nous avons un cerveau pour consommer et acheter des produits emballés. Pourquoi n’en aurions nous pas un pour gérer nous même les déchets produits ?

  • La gestion du plastique est insurmontable : notre seule option est de ne jamais, sous aucun prétexte, en acheter. Facile, nous avons encore l’eau courante potable et les sachets cartonnés sont très efficaces, quitte à utiliser des cagettes.
  • Pour ce qui est métallique ou en carton, attachons nous à bien le trier, identifier ce type de matériel est accessible à tout le monde
  • Le verre, il est important de le réutiliser à l’infini : seule option, la consigne !
  • Pour le papier et le journal de taille supérieure à une feuille A4 et non souillé, le recyclage est important car il évite une forte consommation d’énergie liée à la création du papier à partir du bois brut.
  • Mais pour les petits papiers/cartons ? Et les emballages souillés ?

Se résigner, c’est se soumettre à la domination de professionnels qui n’en savent pas plus mais parlent d’avantage.

Le mystère des boîtes à pizza

Comme découvert sur un blog d’un « Stagiaire du tri » :
« Les papiers et emballages qui sont sales, gras ou mouillés comme les cartons de pizza ne peuvent pas être recyclés, ils polluent la poubelle jaune. Ils vont avec les ordures ménagères. »

Ce type de comportement est un comportement à risques. En effet, il considère les consignes de tri de sa communauté d’agglomération comme les paroles du messie et donc comme la seule alternative possible.

papier3L’autre solution évidemment considérable, surtout sur un site comme celui là, est le compostage. Le compostage des cartons à pizza, une fois qu’on a compris que le carton humidifié est carrément plus maléable, est très aisé :

  • Soit vous le découpez grossièrement et vous le posez en fond de seau à compost pour absorber l’humidité des déchets en instance de décomposition
  • Soit vous le mettez en fond de lavabo et, après quelques lavages de main ou de vaisselles, vous n’aurez plus qu’à le découper et le jeter au compost directement !

L’incorporation sur le tas ou dans le bac à compost est instantanée. La faune appréciera cette manne cartonnée dont sont surtout friants les vers.

Les boîtes à pizza sont lombricomposteurs-compatibles !

Liste des déchets papiers (lombri)compostables

papier4Tout déchet papier ou cartonné est (lombri)compostable pour peu qu’on le coupe en assez petit morceaux assimilables ou, tout du moins, qu’on opère une déchirure dans sa masse pour que l’humidité et la faune du compost puisse s’y attaquer.

Sont dégradables dans un compost en bonne santé :

  • Les sachets cartonnés type emballage papier de pain, de viennoiserie
  • Les tickets de caisse, les reçus de carte bancaire
  • Les tickets de bus sans bande magnétique
  • Le papier recouvrant les bandes autocollantes des enveloppes
  • Le papier journal
  • Les enveloppes sans fenêtre plastique (otez les le cas échéant)
  • Les boîtes à pizza cartonnés
  • Les cartonnettes emballant les yahourts par deux ou quatre.

Seule restriction, les papiers plastifiés : pour évaluer la qualité du plastique, déchirer le en deux. En cas d’apparition d’un film plastique, jetez le déchet dans la poubelle classique, vous saurez pour la prochaine fois !

19 réflexions au sujet de « Comment composter ses petits papiers ou cartons ? »

  1. Bonjour,
    Que faire exactement des journaux ? Si on a utilisé de l’encre pour faire des mots croisés par exemple, peut-on quand même composter le journal ? L’encre des stylos du commerce (ainsi que l’encre des imprimantes) est-elle compostable ? Et que faire quand il y a eu du blanco ? Que faire de mes vieux cours de maths ?

    Vous dites également que les feuilles de grand format doivent être recyclées à cause du coût de production. Mais si j’ai deux mille vieilles feuilles de format A4, dois-je les recycler ou les composter petit à petit ?

    Merci d’avance pour votre réponse, et merci pour votre article !

    1. Bonjour !
      Tout d’abord, merci de votre commentaire !
      Oui, les feuilles ou papiers journaux, même couverts d’encre d’imprimerie, d’encre de stylo ou même de blanco sont compostables. Le tout est de ne pas trop en mettre en même temps.
      Vous pouvez également faire confiance à votre communauté d’agglomération et son service « gestion des déchets » en ce qui concerne le recyclage de vos papiers, surtout si vous avez en grande quantité.
      A votre disposition,
      l’équipe de lecompost.info

      1. Faux quasi tout les carton sont issus du recyclage et contiennent les encres toxiques de ceux qui ont servit à les fabriquer et même le carton brun des caisse que l’on croit d’une couleur naturelle est coloré par une teinture contenant de l’huile issue de la pétrochimie qui est cancérigène.

    2. Bonjour,

      Connaissez-vous la composition de la pâte à papier ?

      Si oui, pourquoi l’incorporez-vous à votre compost nourrissant les végétaux comestibles ?

      Si non, courage pour contourner les lois qui protègent la « propriété intellectuelle » de nos industries …

      Connaissez-vous le coût environnemental (dont le coût énergétique) du blanchiment du papier recyclé ?

      A bonne entendeur.

  2. Tout à fait d’accord contre les bacs en plastique composteur.On ne rencontre que des problèmes,odeurs,pas de décomposition,des mouches,emcombrant ,lourd.C’est le jardinier qui doit le vider.
    Un simple rond en treillis rigide à l’ombre
    reduit déjà bien l’espace.
    Commentaire d’un jardinier de jardins de ville.

  3. Oui, dans la mesure où tu as du verser la sauce à pizza trop pimenté pour eux sur ta pizza. Dans un composteur extérieur, ce sont les collemboles qui dégradent le piment dilué. Tâche de t’en trouver !

    1. perpignon est un provocateur, ne pas lui répondre ou le faire avec humour est à mon avis la seule attitude possible et juste.

  4. Je pense que gérer personnellement nos déchet est mieux que de les confier à la commune. Ainsi, nous pouvons les recycler comme on veut. Et en plus, cela économise beaucoup de choses. Par exemple pour les déchets végétaux, on peut faire des composts aussi.

  5. Bonjour,
    Je voulais savoir si le papier et le carton mouillés peuvent être considéré comme des déchets « brun » pour le composte… ça m’arrangerais, car je débute mon composte au printemps, et je n’ai vraiment pas grand chose de mon jardin à mettre comme dechet brun pour équilibrer les déchets verts … Même question pour la tonte de pelouse : si je la fait bien secher, peut elle devenir « déchet brun » ?
    Merci d’avance.

  6. Bonjour,
    J’ai une question concernant le papier brun. Dans l’organisation où je travaille nous jetons à la poubelle beaucoup de papier brun (toilette, cuisine, bureaux,…). J’aimerais savoir quelles sont les alternatives que nous avons, afin de ne pas jeter le papier brun à la poubelle.
    J’avais pensé à faire du compost, mais je ne suis pas sûre qu’il soit possible d’en faire dans l’organisation. Si jamais j’arrive à convaincre d’avoir un composteur, est-ce possible de composter uniquement du papier brun, sans mettre des résidus de table ou résidus verts? Si oui, comment ça fonctionne?

    L’objectif principal est d’éviter d’envoyer une matière compostable (papier brun) à la poubelle, et donc cela ne serait pas problématique d’avoir un compost de moins bonne qualité.

    Je vous remercie d’avance.

  7. bonjour
    merci pour votre article interessant
    les composteur en bois, sont ils bien?
    faut il arroser les plantes que l’on met dans le compost
    bonne journée

  8. bonjour,
    le papier n’est pas fait que de choses naturelles …il est fait de cellulose et principalement de chiffon et …amoniaque, acides chlrorées…azurants…ancres ect .
    est ce qu’il bon de mettre tout ca dans nos composteurs ?
    est ce qu’il est possible dans retrouver dans nos legumes ?
    j’ai un broyeur a papier mais je ne suis pas sur de mettre mes papiers dans mon composteursi c’est pour manger des cochonneries derriere … merci de m’eclairer .
    bonne journee a tous

  9. bonjour, ou esque je peut déposer mes cahier de cours

    Et que puige faire de mon tas de feuille de papier si je n’ai pas de composte et que je ne peut pas en avoir

    Es que les cahier de cours et les feuilles de papier peuvent etre mis dans le conteneur de carton

  10. Bonjour

    Vos conseils pour composter les papiers et ainsi les recycler me laissent très perplexe. En effet cous conseillez de composter:
    – les tickets de caisse, les reçus de carte bancaire > certain comportent encore du bisphénol A, un perturbateur endocrinien.
    – le papier journal > pour la plupart écrit avec des encres minérales dont certaines peuvent contenir des métaux lourds
    – les boîtes à pizza cartonnés > qui contiennent de la colle

    Bref, je n’ai guère envie de reléguer toutes ces substances chimiques dans mon jardin via le compost que je vais produire et encore moins envie de les ingérer via les légumes que je vais cultiver dans mon jardin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *