Rats et souris, légitimes dans le compost ?

Un rongeur : la panique !

  souris3Une tête de rongeur qui dépasse du tas de compost et c’est un drame ! Le préposé au vidage du seau dans le tas revient en courant dans la cuisine en hurlant : « Au secours, les rats, des rats partout !! »

Après la panique, vient la volonté d’éradication. Et c’est souvent le dégoût que le rongeur nous inspire qui rend la solution si radicale. Nous avons bien vu (voir la page « Se débarrasser des rongeurs squatteurs de compost ») qu’aucune méthode n’est véritablement pacifique.

En réalité, n’avons nous pas oublié quelque chose de très important  ?

Et si les rongeurs étaient légitimes dans le tas de compost ?

souris1En fait si ! Sans dire que tout tas de compost est amené, un jour, à recevoir la visite de rongeurs, un tas de compost est, dans son évolution maximale, l’endroit rêvé pour une colonie de rongeurs. La plupart du temps, ceux que nous prenons pour des rats, sont en réalité des souris, des campagnols, des mulots, des loirs ou encore des musaraignes.

Uniquement de petits animaux inoffensifs qui ne pensent qu’à ronger des fruits secs, manger des insectes ou creuser des galeries dans le compost !

Les rongeurs : un réel bienfait pour le compost

souris2Le seul « risque » d’avoir des rongeurs dans son compost est qu’ils entrent accidentellement dans vos maisons.  Comme tout animal, les souris sont attirés par la chaleur, la laine, les tissus surtout en période de gestation, période où la souris se prépare un nid pour mettre bas.

Mais savez vous qu’un tas de compost est plus chaud qu’aucune de nos maisons ne pourraient l’être ? Et la nourriture y est largement plus accessible !!

En réalité, les souris et autres rongeurs sont très utiles au processus de décomposition des déchets organiques. Ils ont un rôle de désorganisateurs (On les assimile d’ailleurs aux sangliers en forêt) c’est à dire qu’ils vont :

  • par leur passage, broyer les plus gros déchets organiques
  • ronger les plus durs
  • brasser le compost par leur mouvement
  • rendre accessibles les nutriments aux micro organismes grâce à leurs galeries.

Alors, convaincus ?

 

24 réflexions au sujet de « Rats et souris, légitimes dans le compost ? »

  1. Tres bon post!
    Qu’est ce que vous preconisez pour eviter que les souris ne s’approchent trop de la maison? Est-ce certain qu’elles preferent vivre dans le compost?

    Benoit

    1. Bonjour et merci de votre commentaire !
      Je vous avoue que je ne suis pas un expert dans la répulsion des souris (et donc des préconisations pour empêcher les souris de rentrer dans les maison) mais plutôt dans le compostage.

      Les souris ont besoin, tout comme nous, de confort, de sécurité et de quoi se nourrir.
      Un milieu comme le compost est pour eux quasiment idéal :
      – En profondeur, il y fait chaud
      – Il n’y a pas trop de dérangement (on considère que jeter son seau de déchets organiques 1 fois par semaine n’a rien de comparable avec le bruit, les vibrations ou les coups de balais potentiels qu’elles risqueraient d’avoir en vivant dans une maison de manière intrusive)
      – La nourriture arrive régulièrement et est présente en quantité : non seulement les restes alimentaires mais aussi les graines, vers de terres…
      – Il n’y a que peu de prédateurs (et surtout pas de chats, de chiens ou… d’enfants !)

      De là à dire qu’elles ne viendront pas dans les maisons… On est sûr de rien !

  2. C’est marrant comment les gens peuvent avoir en horreur les rats, le souris ou les musaraignes alors qu’ils apprécieront le hérisson. Quelle différence ? L’esthétique ? Quoi d’autres ?
    Ah ouais, si , je sais : la peste bubonique ! Bouh j’ai peur.

    Aucun cas rapporté de peste en France et aucun pathogène chez les animaux (vecteur de transmission à l’ homme via les puces) depuis au minimum l’année 1970 !

    Sinon, qu’irait faire un (méchant) rat dans votre maison ? Si c’est le cas, posez-vous les bonnes questions.
    Si il s’agit de souris, c’est qu’il y a de la nourriture accessible en moindre quantité, ce qui est possible sauf si vous êtes un maniaque de la propreté. Dans ce cas, une tapette à souris bien placée, et en quelques jours, finies les souris qui a par laisser des excréments sur leur passage sont peu dérangeantes. Le compost en fond de jardin aura plutôt tendance à les y attirer.
    Sinon, déménagez en ville avec une terrasse ou une cour bétonnée, un transat pour prendre votre dose d’UV – et de mélanomes – suffira alors. Mais gaffe aux rats des égouts !!!!!

    J’oubliais : une musaraigne n’est nullement un rongeur. La musaraigne (ordre : Soricomorpha) est génétiquement aussi éloignée des rongeurs (ordre : Rodentia) que des chiens (ordre : Carnivora) par exemple.

    1. Vous oubliez une TOUTE PETITE pathologie : la leptospirose.
      Vous préconisez de laisser les rats et autres en paix dans le compost (sans doute pour le respect animal qui est somme toute louable) mais dans la maison une fois rentré ils ne méritent plus rien qu’un bon cassage de rein à la tapette. Très logique.
      Quant à l’image sarcastique qui consiste à proposer ironiquement aux gens d’aller en ville oui c’est vrai pas de rats en ville

      La cage à compost fonctionne très bien.

  3. Merci de ces conseils, mais l’an dernier et il y a deux ans, j’ai eu des campagnols ou des mulots qui m’ont trimballé hors du composteur (en bois, fait maison) pas mal de son contenu (coquilles d’œufs, sachets de thé…) et qui m’ont obligé d’être radical : pièges et pose de grillage fin pour les empêcher de rentrer.
    Cette année, des musaraignes sont venues s’installer dans le jardin. J’étais content car il y a plein de vers de hannetons dans le potager notamment.
    Mais dans mon composteur, presque tous les vers que j’y avais mis et qui s’étaient bien multipliés ont disparu, et plus aucune larve de cétoine. J’ai vu trois musaraignes s’enfuir à travers les mailles du grillage (1cmx1cm !) et une semblait s’être planquée… Et depuis, après renforcement du grillage pour créer des mailles plus fines, j’ai toujours, de temps en temps, une musaraigne que je vois plonger dans le compost : incapable d’en sortir ou ayant son issue de secours lui permettant de revenir, je l’ignore, mais malgré un réensemencement en vers, je suis loin de retrouver la foule que j’avais il y a encore quelques semaines !
    Je n’ai aucune intention de les supprimer, juste de ne pas les laisser accéder aux vers de mon composteur…
    Bref, si je n’arrive pas à interdire l’accès à ces musaraignes, je pourrai dire adieu, ou presque à mon compost !

  4. J’ai enfin trouvé une réponse à mes questions… Un rat habite dans mon compost depuis plus d’un an… Et en effet je pense qu’il œuvre bien à la dégradation de la matière organique avec ses déjections et galeries. Je vais donc le laisser tranquille en lui disant un coucou de temps en temps… Je me pose juste la question suivante :est ce que je ne participe pas a la propagation des rats en villes ? (J’habite une maison de ville avec un petit jardin… Je ne voudrais pas me brouiller avec mes voisins…

  5. Bonjour,
    j’ai une famille de souris qui s’est installée dans mon composteur. Je veux bien partager, mais je me pose la question sanitaire de l’utilisation du compost. Est-ce que je peux quand même l’utiliser pour mon potager, ou vaut-il mieux que je me limite aux autres plantations ?
    Merci pour votre éclairage.

  6. Ce qui m’inquiète le plus, c’est que les rongeurs se reproduisent rapidement. J’ai peur qu’il y en ait trop pour les chats du voisinage et qu’on soit bientôt face à une infestation hors de contrôle. Est-ce que je m’inquiète inutilement?

  7. bonjour ,vous mettez quoi dans votre compost,un tas bien bati ,seules quelques musaraignes peuvent venir se nourrir de vers eseinias,vers blancs,cloportes,et arthropodes,mais a moins d’y mettre du fromage,viandes, pates ,riz cuit ,les rats se font rares dans le compost.votre compost en tas ou bac a compost?

  8. j’en ai aussi! j’ai très peur d’en avoir chez moi!
    cela se reproduit très vite! un couple peut en faire 2000 par an ! cela est exponentiel!
    On n’ose plus laisser les baies vitrées ouvertes sur la terrasse;
    que faire?

  9. Comme isabelle je me pose la question de l’utilisation du compost sur le potager, les déjections des rats peuvent elles être dangereuses?

  10. Et bien oui, mon compost est superbement bien travaillé et on y voit des entrées de galeries. Les tocs de choux disparaissent rapidement, du fait de quelques rats je suppose. Quand même trois chats dans le jardin qui veillent au grain (ou qui font semblant)…. Jusque là tout va bien.

  11. Voici ce que j’ai trouvé dans mon compost quand j ai transformé mon premier « bac » en 2 bacs. Ils sont contre un mur de pierre, formés de 2 murs de briques sèches et une planche aérée en facade: 11 tritons alpestres et 1 orvet. Que du beau monde. Je n’en avais jamais vu avant. Jamais vu de rongeurs pourtant il y en a plein dans le jardin.

  12. Bonjour,

    Il y a 2 semaines environ, j’ai remarqué des trous (galeries) dans mon composteur. Etant contre tuer les animaux, je me demandais juste si je pouvais tout de même arroser mon composteur qui est sec. Lorsque j’ai remarqué les galeries, je n’ai pas voulu mettre mon seau d’eau de peur de tuer ces squatteurs.
    Je tiens a préciser que le gros de mon compost est composé de litière de lin (la cage de mes cochons d’inde en fait), c’est pour cela que je l’arrose régulièrement.

    Merci

  13. Bonjour, depuis 3 ans que je fais un compost (qui s’ apparente plutot a un tas de déchets organiques dans un bac au fond du jardin), j’ai des petites souris ? Musaraignes ? Autre ? Dedans. Ça fait des cris stridents et c’est minuscule, mais ça court tellement vite que jamais pu les observer de près. Elles ne me dérangeaient pas, juste le chien qui abboyait devant le bac en devenant fou. Au bout du jardin dans un bac à compost dont je n’utilise pas le compost, de quoi puis je me plaindre ? De plus l’adage dit que si on a des souris on aura pas de rats ou l’inverse donc j’aime autant des souris de jardin que des rats… en plus ya plein de chats dans le qartier qui reguleront surement la population. seulement voilà : cette année j’ai construit un joli poulailler près de la maison. Et aussi une petite serre d’appoint en lasagne, paillée avec de la laine de moutons qui m’a donné de belles tomates cette année. Hors voilà l’hivers et cette fois le chien devient fou… devant mon local à poubelle. Je démonte tout et je trouve des crottes, et puis des galeries qui vint et viennent depuis la serre… confortable la laine de mouton on dirait mhhm? rigolo mais là je ne rigole plus, des crottes partout, des sacs poubelles éventrés et leur contenu répandu dans le local… a proximité de la maison,et des voisins (qui n’hésitent pas à employer du poison donc j’ai peur pour le chien, pour les poules’ pour les hérissons…). Et j’ai commencé à voir des galeries se diriger vers le poulailler. Alors là stop : que puis je faire ? Je ne veux pas les tuer mais je ne suis pas sûr qu’elles comprennent si je leur laisse un petit mot les invitant à retourner dans leur compost illico presto… alors quoi ? Tapette ? Piège à cage ? Que faire !?

  14. Bonjour,
    Je suis très heureuse d’avoir trouvé ce site.
    Un conseil SVP. Ayant un chat dans la maison,. Il est âgé et ne sort plus, donc, il a sa
    caisse … J’utilise un produit dit biodégradable… Je le mélange à mes déchets , épluchures ou autres. J’ai l’impression que tout ne se mélange pas . Ne devient pas terreau..
    Meerci de m’avoir lue.

  15. La famille de rats des champs qui habite mes 2 bacs à compost brassent bien mieux mon compost que je ne le ferais moi même. Donc je les laisse tranquilles, vu qu’ils bossent pour moi. Une seule fois en 5 ans, j’ai vu le bout d’un museau qui pointait à l’entrée d’une galerie pour goûter ce que venait de déverser : franchement, y a pas de quoi s’enfuir en hurlant.

    1. Non mais les souris pres de la maison en hiver peuvent vouloir entrer dans la maison et c’est la que les troubles commences! Les souris mangent tout meme les fils électrique! Faite attention ne ne pas avoir un trou de la grandeur de 10 cents parce qu’ils vont y rentrer!

    2. bonjour,

      C’est bien vrai. Moi également j’ai des rats dans mon compost et ils sont super utiles. Il faut dire que j’ai aussi des chats donc mes chats les empêchent de se propager. Oui, les rats sont d’excellents amis du compost. Ils font un travail incroyable. Je ne mettrai jamais de mort au rats car un autre animal pourrait en mourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *