Se débarrasser des rongeurs squatteurs de compost

Se débarrasser une fois pour toutes des rongeurs de compost, une solution à choix multiples

rongeur1Rats, souris, musaraignes, ces rongeurs des bois ou des villes sont de véritables fléaux pour le compost. Comment faire pour s’en débarrasser une bonne fois pour toute ? Sept méthodes sont ici à votre disposition, le choix dépend de votre patience et de votre volonté d’en finir.

Avertissements préalables

1er Avertissement :

rongeur91Certaines méthodes ont été réprouvées par l’association « Vivre en harmonie avec les rongeurs ». Celles ci seront agrémentées du logo à gauche de ce texte.

2ème Avertissement :

L’utilisation de raticide ou tout autre poison commercialisé pour la destruction des rongeurs est complètement déconseillé pour cause d’incompatibilité avec Mère Nature. Si vous voulez flinguer votre compost, c’est le meilleur moyen.

[soft] 1ère méthode : les prédateurs

rongeur2Cette méthode a été approuvée par toutes les associations protectrices des animaux. Le seul hic, c’est qu’elle n’est efficace qu’à long terme et nécessite l’adoption d’un animal que l’on n’a pas forcément envie de cotoyer au quotidien.

Les félins sont les prédateurs naturels des rongeurs. Il y en a de divers sortes, et à divers prix.

Est ce que cela vaut-il vraiment la peine d’adopter un animal, de lui payer sa nourriture, ses jeux, son coussin, ses vaccins, sa puce, son ‘passeport vétérinaire’, sa cage de transport, sa litière, tout ça pour un rongeur ? Certains vous diront oui, pas nous.

Le chat est le meilleur compagnon de l’homme, sauf s’il vit trop longtemps

[soft] 2ème méthode : la mise en cage du compost

rongeur3Voici une méthode fastidieuse, mise en place par nos amis américains mais dont l’efficacité est sans pareil : l’encagement du compost. Elle nécessite un investissement de base assez lourd, pour l’achat d’une cage, d’un tapis troué en fer et d’un cadenas mais, une fois mise en place, rien ne troublera plus la tranquillité de votre compost. (sauf peut être les serpents mais cela est une autre histoire)

–Encagement en trois étapes–

  • Choisir un nouvel emplacement pour le compost
  • Creuser la terre sur 50 centimètres
  • Apposer la grille au sol (ou la base de la cage)
  • Déplacer le composteur (voir la page : « déplacement de composteur »)
  • Poser le composteur et le caler avec la terre déplacée au nouvel endroit
  • Reremplir le composteur
  • Fermer la cage

Attention dans le choix de la cage, cependant, ne pas choisir une cage étanche sinon la faune ne pourra plus accéder au compost et une décomposition anaérobique est susceptible de se produire.

rongeur91[soft] 3ème méthode : l’enfumage.

Facile à mettre en place si le trou est déjà repéré, il est parfois plus dur d’enfumer les rongeurs squatteurs de compost si leur galerie n’est pas visible. Pas de panique ! Les paléontologue ne se sont pas découragés pour découvrir des os de dinosaures au plus profond de la terre, pourquoi seriez vous dépassés par une galerie dans un composteur de 2 mètres cubes ?

Tais toi et creuse !

rongeur7La technique est d’une simplicité enfantine. Faites un petit feu aux abords du trou et orientez la fumée vers celui ci. Choisissez de préférence des combustibles assez humide histoire de provoquer beaucoup de fumée. Le temps de cuisson est variable. Si vous n’entendez pas les rongeurs tousser, c’est qu’ils se sont asphyxiés. Bon débarras !

[soft] 4ème méthode : le piège à rat

rongeur4Une méthode qui se passe d’explication : mettez un piège classique au dessus du compost avec un appas type fromage ou graines de tournesols. Une fois la petite bête attrapée, pourquoi n’en profiteriez vous pas pour montrer à vos enfants comment elle est constituée à l’intérieur ?

Une planchette, 4 épingles, 1 scalpel, une souris : un jeu pour enfant des plus ludiques !

rongeur91[moyen] 5ème méthode : le rateau ou balai piston

rongeur8Méthode très connue pour son efficacité et ses nombreuses homologations sous différents noms (méthode du balai piston, du rateau piston, de la pelle guillotine etc…), la méthode du balai piston permet de retrouver à l’homme ses instincts de prédateurs naturels. Sans ces vulgaires armes à feu et muni d’une simple arme de poing, l’homme, mis dans ces conditions si proches de ses limites pourra sentir monter en lui la montée d’adrénaline du chasseur préhistorique et découvrir son moi sanguinaire refoulé.

La méthode consiste à guetter sa proie dans les petites heures de l’aube, à s’approcher au plus près puis à lui appliquer un bon coup de balai piston sur la base du crâne afin de supprimer les liaisons corticales de la bestiole et de provoquer la mort immédiate.

Comme indiqué sur cette page, il vous est tout à fait possible de composter le sang du rongeur. Le corps sera à enterrer un peu plus loin.

rongeur91[hard] 6ème méthode : l’explosif

rongeur9Pour des raisons de législation, nous ne mettrons pas de mode d’emploi de fabrication d’explosif sur ce site. Procurez vous en un où vous voulez, cela ne nous regarde pas.

La meilleure façon de toucher le rat est d’enterrer les charges aux abords du composteur, en position basse. Si l’explosif ne touche pas le rongeur, comme sur la photo, le bruit de la détonation lui sera fatal. De plus, si vous ne voulez pas utiliser d’explosif illégal, prenez un pétard de nouvel an, cela marche très bien aussi !

Le pétard, avant de devenir ce jouet de nouvel an, était à l’origine un moyen d’expulser rongeurs et indésirables des caves sans luminosités !

rongeur91Dernière méthode : la cohabitation douce

rongeur6Regardez moi ce joli rongeur comme il est mignon ! Et si maîtres composteurs et rongeurs pouvaient vivre ensemble en harmonie ? C’est pas bien compliqué ! Si vous ne sortez pas votre compost en début de matinée ou en fin de soirée, il n’y a pas de raison que vous voyiez même un seul poil du rongeur.

Tout comme dans la nature, il s’établit une symbiose entre l’environnement et votre compost. Et si cette symbiose s’accompagne de la venue d’un rongeur, pourquoi ne pas le laisser vivre dans un milieu qui lui est tellement agréable ?

Et si maîtres composteurs et rongeurs pouvaient vivre ensemble en harmonie ?

Vous avez le choix, toutes ces méthodes vous sont accessibles !

Commentaires

Par Alexette
mdr j’ai vraiment bien rigolé…
j’aurai bien voulu cohabiter mais ayant un ptit de 2 ans j’ai peur qu’il ne lui arrive quelquechose.


Par Ginette
J’aime bien le concept d’avoir que des commentateurs avec des noms finissant par « ette ». Au passage, pouette, j’te bouffe la tête !


Par pouette
Au vu de ce texte, on pourrait avoir une idée de la maturité de l’auteur et de ces connaissances!!!

1er : une musaraigne est insectivore, ce n’est en aucun cas un nuisible!

2eme je vous mais au défit de tuer un rats ou une sourie avec l’onde de choque produit par un pétard à plus de 5cm… Et même une charge plus impotente ne va par serpenter dans les galeries.

3eme temps qu’il y aura une source de nourriture non naturel comme le compost, les nuisibles se développeront et à mon avis, pas vraiment en symbiose…


Par Crevette5
Mais t’es un malade toi :!


Par Krignokkkette
Crevette, j’te bouffe la tête !


Par Crevette5
Mort aux rats !

21 réflexions au sujet de « Se débarrasser des rongeurs squatteurs de compost »

  1. Bonjour,
    Tout d’abord bravo pour votre site!
    J’ai un bac à compost bien rempli dans lequel une famille de grosses souris ou de petits rats (c’est selon) ont élu domicile. Ils sont d’ailleurs de moins en moins effrayés à mesure que je les côtoie. Quel est le risque pour mon compost ? Dois-je m’en débarrasser?

    1. Bonjour Benjamin,
      L’arrivée de rongeurs de tous genres dans le compost est un signe de bonne santé du tas : cela signifie que les micro organismes sont dans des conditions optimales de développement. En conséquence, comme dans la nature, la profusion de proies entraînent l’arrivée de prédateurs plus gros.
      Il n’y a donc absolument aucun risque pour le compost.
      En fait, les rongeurs ne peuvent être nuisibles qu’à vous ! Si vous avez peur qu’ils rentrent dans la maison (tas de compost trop près de l’habitation) ou qu’ils traumatisent vos enfants, adoptez un chat : sa seule présence videra votre compost de tout rongeur !
      Bon compostage à vous !
      Pierre pour lecompost.info

      1. Merci pour votre réponse!
        Aucun risque que les rongeurs rentrent dans la maison vu la distance entre celle-ci et le bac. J’ai 2 chats dont l’un rôde souvent du coté du bac à compost mais sans faire fuir les rongeurs pour autant.
        J’en conclue donc qu’il est donc urgent de ne rien faire!

  2. Pas mal
    amusant

    Mais ces méthodes sont elles efficaces ? ;-)))

    Pour ma part, j’ai essayé la noyade…
    tuyau d’arrosage dans l’orifice d’entrée et en avant la pression

    Qui sait, je retrouverais peut être des ossement en sortant le compost….

  3. Bonjour
    J’ai constaté pendant cet hiver que mon tas de compost ne grossissait pas et même qu’il diminuait. J’en ai conclu que des souris venaient se servir …
    Or, aujourd’hui, j’ai ouvert un autre composteur « mitoyen » dans lequel j’avais entreposé pour l’hiver bouteilles et sacs plastique et surprise, j’y ai retrouvé tout mon compost disparu. Certains sacs en plastique avaient été rongés et des bouteilles sans bouchon sont remplies de compost.
    2 questions:
    Pourquoi ce « déménagement »?
    Et COMMENT les rongeurs ou autres? ont-ils pu procéder?
    Merci à qui pourra m’apporter une réponse!

  4. Bonjour, les poules sont plus efficaces que les chats pour éliminer les rongeurs, elles passent leur temps à creuser et attaquent tout ce qui est plus petit qu’elles et comestible. Et en plus elles font des œufs.

    Leur principaux défauts sont le bruit et leur tendance à étaler le compost si celui-ci n’est pas contenu dans un bac solide (oubliez les bacs en plastique).

  5. Bonjour,
    J’ai acheté un piège à trappe http://instagram.com/p/pqYBdfnZ8m/ que j’appâte avec des croquettes (il ne faut pas le dire à mon chien !!!).
    Elles adorent ça car depuis avant-hier soir, j’en ai attrapé 6 que je relâche au bois d’à côté, ça les promène (et mon chien aussi…).
    Pour les adeptes de la non violence, c’est parfait 🙂

  6. Un petit truc préventif pour les rongeurs pour éviter l’entrée à la maison ou les faire fuir des petits espaces (placard etc…)… Quelques gouttes d’huile essentiel de menthe poivré, laurier et sauge scarlé ou de la litiére á chat souillé. Les souris iront un peu plus loin. Pas la peine de vouloir les tuer á tout prix, elles aussi ont le droit de vivre, et une souris de tuer c’est une autre qui arrivera… Jouer plutôt la prévention en évitant de les attirer et en éloignant de l’habitation le tas de compost etc.

  7. Bonjour,
    J’avais protégé mon compost en construisant un composteur (en bois) dont les aérations et le fond sont protégés par un grillage à maille fine, les souris et mulots me trimballant des déchets du premier tout autour…
    Récemment, j’ai découvert des musaraignes dans le jardin, j’étais content ! car il y a pas mal de larves de hanneton ici, jusqu’à ce que je m’aperçoive qu’il y en avait 4 dans le composteur (capables de passer dans les mailles du grillage, qui font 1 cm !) et qu’alors que j’avais une abondante colonie de vers à compost et des larves de cétoines, il n’y a plus qu’un ou deux vers visibles de temps en temps quand je brasse. Ayant un autre composteur non protégé mais non atteint par les musaraignes, j’ai récupéré plusieurs fois des vers pour réensemencer l’autre : en un rien de temps, ils disparaissent, ce qui veut apparemment dire que le renfort pour réduire les trous du grillage (en le doublant et le décalant) n’a pas suffi et que les musaraignes ont trouvé le moyen de revenir… même si je n’en ai plus vu en brassant, et mon compost ne se fait plus aussi bien.
    Je ne vois vraiment pas comment arriver à mieux protéger, ne connaissant pas de grillage à mailles plus fines et doutant de l’efficacité d’un grillage de moustiquaire en fibre de verre !

    1. Bonjour,
      Je voudrais dire que les chats sont inefficaces pour chasser les rats.
      Un ou plusieurs rats visitent mes deux bacs à compost en matière plastique épaisse. Aujourd’hui, ils sont troués. Il apparaît qu’ils aiment aussi les dérivés pétrole.
      A propos des chats : 4 à 6 chats visitent très régulièrement mon petit jardin de 200 M2 et mes deux voisins ont des chats (dont l’odeur de l’urine m’incommode parfois !
      je n’aime pas l’idée du poison, mais j’ai bien peur que se soit la seule solution efficace. Evidemment, je ne souhaite pas « détruire » mon
      compost. Du jour les rats ne sont pas dans les bacs à compost !
      Que faire, pour bien faire et être efficace ?
      Les solutions proposées ne me semblent pas extraordinaires.
      J’oubliais, j’habite en ville…
      Monique

      1. Salut,
        Moi aussi j’ai essayé le poison, dans le composteur. Les rongeurs l’ont soigneusement conditionné à part et le cours des choses a repris comme si de rien n’était. Qui plus est, ils ont à manger largement alors pourquoi croquer dans un truc qui provoque leur méfiance naturelle. La reproduction des rats n’a pas été freinée, j’ai juste perdu mon argent… Finalement je me suis dis que le procédé n’était pas très sympa et que la nature est bien faite.
        Je me demande si je ne vais pas passer au rotatif pour éviter ces indésirables mais ce n’est pas donné pour avoir quelque chose de bien. Le grillage galvanisé à poule c’est pas mal aussi… Les pièges => je vous paye des cerises si vous chopez des rats avec! Un vrai casse tête!!!

  8. bonjour pour ma part je possede actuellement un hotel a rats ou autres bestioles plus grosses car j en ai trouve un cet ete faisant la planche a cote de la piscine des enfants il n avait sans doute pas aprecie le gateau rouge mis a sa disposition sur un plateau de courtoisie dans le cabanon juste a cote du composteur depuis l adresse ayant ete donnee ses amis parents et autres congeneres sont arriveset on carrement creuse une entree du composteur au cabanon cuisine salle a manger je pense se servant au passage des rideaux de la tonnelle de mes bottes en cuir des apres skis pour refaire la deco de leur habitat .bref tout est mort de plus je dois frapper avant d ouvrir le composteur de peur de deranger le diner de ces fbdfbbf ;;;adorables clients de ma chambre d hotes a rats bref malgre mise a disposition d un buffet de gateaux rouges je ne peux continuer la cohabitation et envisage la separation d avec mon composteur . j ai pourtant un chat deux poules qui tout simplement evitent le cabanon et me reclament eux aussi le gite et le couvert . le pire c est qu avant je vivais a la campagne je n ai jamais eu ce probleme et maintenant en ville je suis envahie de ces bfuivblsdfradorables petites betes et en plus nous on ne peut meme pas les bouffer

  9. la vitesse de prolifération de ces animaux les rend difficilement compatible avec l’habitat humain . Même si je trouvais pratique de trouver mon terreau préparé en tas à coté du composteur , Il est désagréable de voir un rat s’enfuir à chaque fois que l’on ouvre son bac à compost , et de les voir se promener sur le barbe-cue. J’ai donc acheté 3 tapettes à rats qui ont fait le plein en 1 nuit

  10. Bonjour,
    Une question et une info (sans doute pas un scoop pour beaucoup de connaisseurs)

    J’ai entendu dire que les rongeurs sont porteurs de maladie (dans poils et déjections) et que leur présence rendait notre compost dangereux à utiliser pour nos petits légumes !?

    Nous évitons (mais notre compost de jardin partagé est accessible à tout le monde !) de mettre des matières issues d’animaux (from, viande…) ou du pain, qui les attireraient.

  11. pour eloigner les rats on m’a conseiller plusieurs  » recettes » :
    1 : 1 cuillère de piment 1 cuillère de tabasco 1 cuillère de liquide vaisselle et 2 tasses d’eau
    2 : 1 cuillère de plâtre mélangée à 1 cuillère de farine
    3 : le coca- cola
    4 : la menthe et l’ angélique sont censées les déranger , essayez les huiles essentielles ou mieux plantez des petits massifs prêts de votre tas de compost
    je n’en ai tester aucune je ne peux pas vous assurer que ça marche par contre on m’a raconter que les rats étaient hémophiles du coup je leur ai disposer de beaux morceaux de verres dans leur tunnels et je ne les ai jamais revus par là !

  12. bonjour , je nourris les oiseaux dans mon jardin donc des graines et depuis un moment je suis envahie par des souris , des musaraignes et autres .
    je ne veux pas les tuer mais comment les éloigner ?

  13. Bonjour
    les rats dans le compost ne me dérange pas mais du coup ils élisent domicile dans la cage du lapin nain qui vit dehors! Et là c est vraiment dangereux pour le lapin. Les lapins sont des proies!
    Si vous avez une solution. Merci.

    1. Bonsoir,

      Peut-être un chat siamois, redoutable contre les souris. Il paraît que dans certains ports, on en engageait pour faire la chasse aux nuisibles.

      Bonne soirée. D.

  14. Bonjour, j’ai moi aussi trouvée une grosse galerie dans mon composteur, j’ai mis deux pièges à taupe a la sortie des galeries sur le tas de composte.
    Et j’ai attrapé un gros rat, du premier coup, et je suis bien content, ça se reproduit très très vite ces bêtes la!

  15. Bonjour, les rats présents dans mes bacs à compost ne me gênent absolument pas car ils mélangent et touillent mon compost de manière très efficace, ce qui m’évite de le faire. Il m’est arrivé quelquefois de voir le bout d’un museau, mais franchement, il n’y a vraiment pas de quoi s’enfuir en hurlant. Et nous n’avons bien sûr pas attrapé de « maladies »du fait de leur présence. Cela fait plusieurs années qu’ils habitent là, et je n’ai pas du tout la sensation qu’ils pullulent. Nous avons fui la ville pour vivre à la campagne, et ce n’est pas pour essayer de décimer toutes les bestioles inhérentes à cet environnement. Oui, il y a une famille de rats au fond de mon jardin. Et j’espère qu’ils resteront là longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *