Sauvez votre tas de compost, pissez lui dessus !

  uriinerOui, vous avez bien lu. Le tas de compost est complètement urophile. En plus d’être fruitophage, légumophage et même nécrophage (les restes de poissons ou de viandes que vous lui jetez sont issus d’animaux morts, non ?).

Cela vous fait une belle jambe ? Et bien, descendez votre braguette et soulagez vous !

L’urine, un activateur naturel

urineLes industriels s’évertuent à commercialiser des produits tous plus nocifs les uns que les autres pour accélérer un processus qui devrait rester lent et naturel. Le plus difficile sans doute, pour eux, est de trouver un nom scientifique à des composants comme : l’urine, les orties ou des plantes stimulatrices.

Pour trouver des noms aux produits synthétiques, on leur fait confiance !

En fait, l’urine est simplement LA solution à tous vos problèmes de fatigue liée à la dégradation dans votre compost.

L’équilibre Carbone-Azote

urine marronOn ne va pas vous faire de grands schémas compliqués sur la proportion idéale entre matières azotées et matières carbonées. Vous n’irez pas vérifier et nous ne ferons que vous embrouiller l’esprit.

Sachez juste que : l’urine est un apport en azote inespéré pour les tas de compost souvent saturés en matières carbonées.

Cela devrait suffire à vous convaincre d’uriner sur votre compost. Sinon, sachez aussi cela:

Humidité du compost et urine

urinerLes professionnels du compostage adorent philosopher sur l’humidité des tas de compost. Ils en serait presque à planter un hygromètre au milieu du tas et à verser au goutte à goutte de l’eau ultra haute filtration. Quelles inepties !

Surtout en sachant qu’il suffit d’un jet d’urine quotidien pour assurer une humidité parfaite!

Uriner sur un tas, mode d’emploi

mannekeneNon, nous n’allions pas vous laisser à la merci de conseils pseudo scientifiques sans vous donner deux trois tuyaux sur les façons d’uriner sur un tas de compost.

  • Prenez un tas de compost, immobile et bien découvert.
  • Ôtez la bâche qui le recouvre si nécessaire en faisant un pliage type porte feuille (en triangle pour évitez que l’urine coule sur la bâche puis sur vos chaussures).
  • Vérifiez qu’il n’y ait personne à droite ou à gauche.
  • Descendez votre braguette, saisissez votre tuyau d’arrosage et c’est parti !

Attention !! Dans le cas d’un bac à compost, soit vous devrez viser entre deux planches, soit uriner par au dessus.

Merci de ne pas en mettre partout,  on se fait déjà brasser par les femmes quand on descend pas la cuvette, alors si c’est pour se faire engueuler en sortant le compost…

NON MERCI !

5 réflexions au sujet de « Sauvez votre tas de compost, pissez lui dessus ! »

  1. pour les femmes (qui s’occupent aussi du compost et qui produisent aussi de l’urine (si si!)) utiliser un seau (regarder à droite, à gauche ET derrière avant de procéder à la vidange)

    bon compostage

  2. Bonjour,

    je m’étonne dans ce cas que l’on conseille de ne pas incorporer l’urine dans les toilettes sèches, que je trouve un peu saturées en copeaux, et donc en carbone. En passant, j’utilise des copeaux, que j’achète oui, mais à un prix dérisoire, et qui permet, cela étant plus pratique et plus propre à utiliser, de faire accepter ce procédé d’évacuation ; cela donne un compost plus aéré je crois. J’espère que l’on ne coupe pas des arbres exprès.

  3. Haha, article plein d’humour, j’ai bien ri ! Et la réponse de MmePipi vise juste… 😉 si je puis dire ;-). Je vais de ce pas le transférer à mon apprenti composteur de mari. Bonjour de la Côte d’Azur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *