Fumer oui, mais du compostable !

Peut on composter sa cigarette ?

tabac1.jpgLes extrémistes du compostage s’insurgeront forcément de voir une telle propagande pour le tabac dans un site réservé au compostage. Cependant, il ne faut pas se voiler la face : la cigarette, quand elle est bien préparée et avec les bons ingrédients est un vice tout à fait compostable.

Les résidus de cigarette ne sont-ils pas des cendres de feuilles séchés emballés dans du papier ?

Cependant, apprenons à ne pas sombrer dans le piège des industriels. Ce qui nous est vendu dans les tabacs en format « prêt à l’emploi » n’a rien de compostable !

Avec quoi rouler ses clopes ?

tabac3.jpgQue l’on y rajoute de l’herbe plus ou moins légalisé, les tabacs estampillés 100% tabac sont les formes les plus saines de matière à fumer. De nos jours, les paquets souples de tabac pur s’ornent de couleurs vertes : c’est une bonne manière de les reconnaître mais il vaut mieux vérifier les ingrédients. On est jamais à l’abri d’une erreur de pigmentation de la part de l’industriel !

Les feuilles à rouler ont toujours été ce qu’il y a de plus pur. Seul le procédé de fabrication laisse un peu à désirer mais c’est un autre débat.

Ensuite viennent les filtres. Personne ne peut ignorer le caractère plastique de ces derniers. Plastique si on les achète tout fait mais quel besoin d’en avoir un ? Cela coupe tout le plaisir de la cigarette. Pour les habitués, prenez un petit bout de carton que vous roulerez en forme de filtre, cela fera tout à fait l’affaire !

Composter or not ?

tabac4.jpgEn procédant comme expliqué ci dessus, il n’y aucune raison de ne pas composter les mégots des cigarettes roulées par ses soins. Le mieux est de les jeter dans des endroits où la dégradation est facile type cours d’eau, zones d’herbes ou zone de compostage officiel ou anarchique.

Proscrire évidemment le bitume ou les grilles d’évacuation de l’eau : si c’est pour surcharger les filtres des stations d’épuration, cela ne sert à rien.

Cependant, si vous êtes trop attaché au côté pratique de la belle « blonde », ne mélanger pas votre mégot avec un compost, c’est inutile, il ne se dégradera pas de manière efficace. Préférez l’incinération via les poubelles réservées aux ordures ménagères !

Que faire des paquets ?

tabac2.jpgLa nouvelle mode est de faire des emballages compostables. Celle ci touche même l’industrie de la cigarette. Cependant, il n’y a pas de règles. Seule compte l’information que vous trouverez directement sur le paquet (sans doute cachée par le logo : « fumer peut s’avérer mortel pour les non fumeur, et tant pis pour eux ! »)

En règle général, il y a beaucoup de plastiques d’emballages : gardez le réflexe poubelle pour les ordures ménagères en la plupart des circonstances. L’aluminium interne au paquet peut être recyclé que s’il est roulé en une boule de plus de 5 cm de diamètre : autant dire qu’il vous faudra quelques cartouches avant d’y arriver.

Enfin, le carton d’emballage ne se recycle pas dans toutes les agglomérations du fait de sa taille un peu trop petite. Cependant, rien ne vous empêche de le composter !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *